Rencontre avec M. et Mme Guilbert

Philippe Guilbert, pâtisserie Gourmandine à Valenciennes, a été élu le 30 juin dernier vice-président de la Confédération Nationale des Pâtissiers de France. Ce poste confirme la présence appuyée de la fédération régionale car il succède à Frédéric Lescieux au sein de l'exécutif de la CNAP.

1° ) Votre élection marque la continuité de l'action de la Fédération du NPDC après le mandat de Frédéric Lescieux, comme président de la CNAP ?

P.G : En effet, Frédéric Lescieux avait réussi à motiver toute une région et nous étions bien volontiers derrière lui, le soutenant et l'accompagnant dans ses actions nationales. Certains membres de notre fédération siégeaient dans différentes commissions et ont été reconduis dans leurs mandats. J'ai été choisi par le président actuel, Pierre Mirgalet, pour être un des deux vice-présidents et je compte bien faire aboutir certaines actions initiées par Frédéric Lescieux, actions qui tenaient à coeur tous les membres de notre région. 

2°) La région Nord Pas de Calais a-t-elle une dynamique à transmettre au sein de la CNAP ?

Je ne sais pas si la région 59/62 à une dynamique à transmettre, mais je pense servir d'exemple pour sa générosité, l'implication de ses membres et les nombreuses manifestations mises en place afin de promouvoir et faire rayonner notre beau métier.

3°) Quels sont vos projets en faveur des métiers de la pâtisserie que vous souhaitez défendre ?

Deux projets me tiennent à coeur. En premier lieu, la valorisation du statut de l'artisan qui est presque finalisé et qui, je l'espère, verra le jour rapidement. A charger à la commission commerciale de le diffuser et de s'en servir comme un outil de (re)syndicalisation.

Nous devons rassembler un maximum de confrères afin de faire rayonner la Confédération et aider à faire aboutir les revendications de notre branche. C'est le second point que  que je vais m'efforce de défendre : Convaincre un maximum de pâtissiers pour qu'ils rejoignent la Confédération Nationale pour apporter leurs idées et recréer un climat de convivialité entre les adhérents de toutes régions comme nous savons si bien le faire en Nord Pas-de-Calais ! L'amitié et l'entraide restent, pour moi, des valeurs que nous devons partager avant tout.

4°) Un message politique également pour la défense de l'Artisanat ?

Dans le précédent mandat, j'étais membre de la commission sociale, j'ai eu l'occasion de participer à un bon nombre de débat en paritaire et de porter ou de défendre les revendications devant les centrales syndicales de salariés. Aujourd'hui, nommé par le président de la CNAP, président de la commission patronale, je compte bien avec l'équipe, que nous avons mise en place, continuer à défendre au mieux, dans un climat apaisé, les intérêts de nos collègues pâtissiers.

Je souhaite également, avec tous les membres de cette commission, essayer de simplifier et rendre les formalités obligatoires plus rapides et moins complexes.


Écrit le 12/07/2014 - 13:41 par VA-Infos